Conférence du 16/06/2022 au Carrousel du Louvre

Êtes-vous une belle personne?
Autour des livres Savoir s'aimer et Couple les clefs pour le réussir

 

La beauté est une notion aléatoire, éminemment subjective. Aux temps anciens, la blancheur de peau était recherchée, tandis que les femmes actuelles se préfèrent bronzées et se fardent pour se donner un teint "brun".

Ce qui passe pour de la cellulite était considerée comme signe de fécondité et de féminité avec ces magnifiques femme en forme d'amphore. La définition varie selon l'âge, la culture mais aussi selon sa propre personnalité. Ce que nous sommes conditionne ce que nous voyons. on trouve ce que l'on cherche. c'est nous qui fixons les "codes".

Ce que l'autre perçoit de nous c'est pour une large part ce que nous percevons de nous-mêmes. Nous entendons ici ou là "qu'il faut s'accepter " mais que signifie "s'accepter tels que nous sommes" quand nous nous trouvons laids dans notre regard ou dans les yeux du voisin? La beauté est extérieure? intérieure ? les deux?

"Qu'importe le flacon, pourvu que l'on ait l'ivresse..." C'est vrai pour un bon vin. Est-ce vrai pour la beauté?

Qu'on le veuille ou pas, même lorsque nous sommes une personne "spirituelle", l'apparence physique, notre allure extérieure, c'est la première chose que l'autre perçoit de nous. De même qu'un bon plat, un gâteau se mange d'abord avec les yeux. Mais dois-je être beau ou belle pour plaire aux autres? ou pour moi-même? ( anecdote du voyage).

Dois-je être apprêté(e) seulement lorsque je sors ou si je reçois du monde; ou bien c'est aussi pour mon propre plaisir ? La beauté est-elle forcément une exclusivité de la jeunesse? Je vous invite à venir en débattre lors du prestigieux salon du Make Up.

Venez avec vos questions, si possible par écrit et l'on procédera à un tirage au sort.